En Russie, on célèbre le Nouvel An pendant la nuit du 31 décembre au 1 janvier. C'est une des plus grandes fêtes dans le pays — les vacances de Nouvel An durent pendant huit jours. On commence à s'y préparer à partir de novembre-décembre: les vitrines des magasins sont ornées de guirlandes, les sapins sont décorés et installés sur les places, les fêtes foraines ont lieu au centre-ville. Au Nouvel An, d'habitude il gèle et il neige. Pendant les vacances de Nouvel An, presque tous les magasins continuent à travailler ordinairement. Les parcs sont ouverts pour les festivités publiques, les musées invitent à voir leurs expositions. Il faut prendre en considération qu'il y a plein de touristes à Moscou et à Saint-Pétersbourg ces jours-là. Vous devriez planifier vos visites de monuments populaires d'avance. Au mieux, choisissez des heures matinales.

Un peu d'histoire

En Russie, la tradition de fêter le Nouvel An existe depuis plus de 300 ans. C'est Pierre I qui a proposé en 1699 de célébrer cette fête pendant la nuit du 1 janvier. Auparavant, la nouvelle année civile commençait en septembre — au mois de collecte des impôts et de la récolte. Selon l'édit tsarien, tous les ans pendant sept jours à partir du 1 janvier, les gens avaient le droit de s'amuser, de faire la fête, de décorer leurs maisons, d'orner des sapins de jouets, de noix et de sucreries. Toutes les nouvelles festivités ont été reprises aux pays européens. Le Nouvel An a été célébré ainsi pendant plusieurs siècles, jusqu'à la révolution de 1917. La tradition a été coupée pour quelques dizaines d'années. Seulement après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est renouvelée.

Père Noël vs Ded Moroz (Grand-père Gel)

Les symboles du Nouvel An russe sont Ded Moroz et Snégourotchka (Fille de neige), sa petite-fille-assistante. L'image du bon vieillard gouverneur de l'hiver a été repris de l'Europe, mais puis repensée à une façon particulière. Ainsi, le manteau du Père Noël est rouge, tandis que celui de Ded Moroz est bleu ou argenté. Le Père Noël porte des lunettes et une barbe frisée à longueur moyenne, tandis que la barbe de Ded Moroz est longue et droite. Le bonhomme étranger voyage en traîneau tiré par des rennes, mais Ded Moroz va à pied ou conduit une troïka de chevaux.

Traditions de nos jours

Selon un proverbe russe, la manière dont on célèbre le Nouvel An détermine son écoulement. Alors, pour célébrer la fête, on s'amuse beaucoup, on mange bon et en abondance. Dans chaque maison on décore les sapins, on feuillette des blocs-notes à la recherche des recettes de Nouvel An. Les plats traditionnels de fête: salade olivier (légumes cuits et coupés en petits morceaux avec de la mayonnaise), hareng en manteau (hors-d’œuvre du hareng salé aux légumes cuits), viande en gelée (plat gélatineux à partir de bouillon de bœuf avec de la viande et des légumes). Pas un repas de fête sans champagne et sans mandarines — en fait, cette tradition est née à l'époque soviétique. Pour les Russes, le Nouvel An est une fête familiale. La veille, tout le monde se réunit à la maison, autour de la table. Cependant, les jeunes gens aiment aller au centre-ville pour voir des feux d'artifice et participer aux festivités publiques. À minuit pile il y a le discours traditionnel du président à la télévision et la sonnerie de l'horloge principal du pays — celui de la Tour Spasskaïa au Kremlin de Moscou. Après, c'est un feu d'artifice grandiose. On ouvre des bouteilles de champagne — le Nouvel An a commencé!

 

Événements

TEMPS ET ÉPOQUES
Voiles écarlates
Archstoïanie
Festival « Opéra à Chersonèse »
Festival Tour Spasskaïa
Pâques
Maslenitsa or Cheesefare Week, a Russian carnival: 7 days of eating and merrymaking
Festival Cercle de lumière
Elbrouz
Dans le ciel
Plus d'Événements

Russia.Travel

Partir pour la Russie!