Russie étonnante

La plupart des étrangers associent la Russie aux églises en pierre de taille blanche, aux isba en bois, aux belles russes en kokochnik et à d'autres attributs slaves exotiques. Cependant, la culture de notre pays est liée beaucoup plus étroitement à celle de l'Occident qu'il n'y paraît. Il suffit de voir les constructions fortificatives de Königsberg (les résidents locaux appellent toujours ainsi Kaliningrad), les trouvailles archéologiques d'origine scandinave sur le territoire du Riourikovo Gorodichtche ou les collections magnifiques de l'art européen au musée Pouchkine et à L'Ermitage. Cela ne ressemble pas à des stéréotypes habituels — cela peut vraiment étonner.

Kaliningrad: Occident russe

Kaliningrad (ancienne ville de Königsberg en Prusse-Orientale) est la ville la plus occidentale de la Russie. Ici, la culture européenne se mêle avec celle de la Russie, y compris l'époque soviétique; la culture gothique ancienne se côtoie avec les édifices contemporains.

La cathédrale de Königsberg est le symbole de la ville. Elle se trouve dans le quartier historique — sur l’île de Kneiphof (on l'appelle aussi Île de Kant: ici se trouve la tombe du philosophe Emmanuel Kant, honorable bourgeois de Königsberg). La cathédrale a été construite au style de gothique de brique (baltique) au XIVe siècle. Dans la cathédrale il n'y a pas d'office. En revanche, ici se trouve le musée où ont lieu des concerts. Le magnifique décor a brûlé, presque complètement, pendant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, les épitaphes gravées sur des pierres et la tourelle intérieure à des arcs ogivaux se sont maintenues.

L'architecture unique de la ville est constituée de différentes constructions militaires, par exemple la porte de Friedrichsburg construite au XIXe siècle et portant le nom de la forteresse qui n'existe plus. La ville abrite plusieurs églises orthodoxes et luthériennes qui ne sont pas toujours utilisées pour leur but initial. Ainsi, l'église luthérienne Sainte Famille qui a été construite au style néogothique selon le projet de l'architecte Friedrich Heitmann au début du XXe siècle, sert de nos jours d'une salle de concert de la philharmonie régionale.

Il y a des musées uniques dans la ville. Par exemple, le musée de l'ambre qui a été ouvert en 1969 dans un des anciens ouvrages fortifiés de la ville: Tour Don et Porte Rossgarten. En fait, Kaliningrad se côtoie avec le plus grand gisement de la pierre de couleur baltique (parmi ceux qui sont découverts). Au musée sont exposés des produits d'ambre, y compris des œuvres d'art en ambre. Le premier Musée de l'Océan mondial en Russie se trouve aussi à Kaliningrad. Ses expositions parlent de navigation, de la flore et de la faune marines. Ici on peut voir des navires de musée, un sous-marin, un squelette de cachalot, une collection d'anciens canons et ancres.

Dès le début de printemps jusqu'à la fin d'automne, les visiteurs peuvent voir le Jardin botanique dont la collection comprend plus de 2500 plantes. Toute l'année on peut se promener au Parc central. Depuis le début du XIXe siècle, ce parc anglais (appelé autrefois Luisenwahl) était la résidence officielle de la famille royale prussienne. Le parc abrite une église luthérienne commémorative de la reine Louise (de nos jours, ici se trouve le théâtre de marionnettes), ainsi que les monuments à Vladimir Vyssotski et au baron de Münchhausen.

Kaliningrad (appelée autrefois Königsberg) est la ville la plus occidentale de la Russie. Ici, la culture européenne se mêle avec celle de la Russie ; la culture gothique ancienne se côtoie avec les édifices contemporains

Chroniques russes

Vous devriez visiter les anciennes capitales au nord-ouest du pays pour voir de vos propres yeux le lieu de naissance de l'État russe.

Staraïa Ladoga: la première capitale de la Russie sur la route commerciale des Varègues aux Grecs. De nos jours, c'est un petit bourg. Le prince varègue Riourik (skandinave) est venu ici en 862, appelé à régner par les slaves. Selon la légende, c'est Oleg le Sage qui a bâti la première forteresse en bois à Ladoga. C'est également ici que sa tombe se trouve. De nos jours, la forteresse de Staraïa Ladoga comprend des fragments appartenant au XII siècle.

Un autre édifice de la même époque: cathédrale Saint-George. On peut y voir des peintures murales du XIIe siècle et l'image de Saint-George la plus ancienne en Russie. Le musée, installé dans la tour de porte de la forteresse, parle de l'histoire du lieu et abrite une riche exposition. À Ladoga se passent des festivals de reconstructeurs du Moyen Âge.

Veliki Novgorod est le maître des terres du Nord russe. C'est une des villes les plus anciennes et les plus belles de la Russie. Fondée en IX siècle comme résidence du prince Riourik, c'était une riche ville de marchands. Veliki Novgorod a beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la reconstruction, le centre historique est devenu une zone touristique, calme et paisible. Vous devriez visiter le Kremlin. C'est une forteresse en brique rouge sur une rive de la rivière Volkhov. Sur son territoire se trouve la cathédrale Sainte-Sophie de Novgorod (1045).

C'est un édifice sobre et simple, à cinq dômes, entouré de galeries. Novgorod était un centre iconographique. Le musée des icônes en parle en détail, abritant une des meilleures collections en Russie. De nombreuses églises du XIIe siècle sont situées dans la Cour de Iaroslav (1113). Le monastère Saint-Georges de Iouriev impressionne par la beauté du paysage et par l'idée architecturale. Il se trouve au bord du lac Ilmen près de l'ermitage de Peryn. Non loin du monastère fonctionne le musée d’architecture en bois Vitoslavlitsy.

alt

Pskov est un peu plus jeune que Novgorod. Aux chroniques, la ville est associée avec la période de règne d'Olga de Kiev, dite Sainte Olga, grand-mère de Saint Vladimir, Baptiste de la Russie. La forteresse solide du Kremlin abrite la cathédrale de la Trinité avec son iconostase sculptée, ses icônes honorées et ses saintes reliques. La ville est réputée pour ses églises et ses monastères anciens.

Le musée Chambre de Pogankine parle de la vie des marchands russes. Tout près de Pskov, le village de Pouchkinskie Gory est situé. Ici se trouvent le domaine familiale du poète Alexandre Pouchkine et le monastère Sviatogorski de la Dormition de la Vierge Marie où on peut voir la tombe du poète et une icône de la Vierge Marie, connue pour ses multiples miracles.

alt

La vieille ville russe Izborsk porte le nom d'une «ville de fer». Elle l'a reçu étant un bouclier de Pskov et de Novgorod qui a supporté plusieurs sièges. Trouvorovo Gorodichtche et la forteresse d'Izborsk y existent toujours. L'endroit est célèbre pour le site religieux orthodoxe Slovenskie klioutchi — 12 sources des apôtres au pied de la colline.

Veliki Novgorod est une des villes les plus anciennes et les plus belles de la Russie. Fondée en IX siècle comme résidence du prince Riourik, c'était une riche ville de marchands

Trésors de musée: européens et russes

Dans les musées des deux capitales russes, Moscou et Saint-Pétersbourg, se trouvent des œuvres uniques de l'art russe et européenne. Une de ces trésoreries: Palais des Armures à Moscou.

La collection du musée comprend des objets précieux, conservés pendant des siècles dans la trésorerie des tsars et dans la sacristie du Patriarche. Ils ont été créés par les artisans du Kremlin ou offerts par des ambassadeurs étrangers. Ce sont plus de quatre mille œuvres d'arts décoratifs de la Russie, de pays de l'Est et de l'Europe. Dont le plus réputé: Couronne de Monomaque. On peut continuer à prendre connaissance de l'histoire russe — à partir des temps anciens jusqu'au début du XXe siècle — au Musée historique qui abrite plus de quatre et demi millions d'objets de collection.

La galerie Trétiakov est connu dans le monde entier. Fondée au milieu du XIXe siècle par Pavel Tretiakov, entrepreneur et mécène, la galerie abrite de nos jours une des plus riches collections de l'art russe au monde. La collection de la peinture russe de la seconde moitié du XIXe siècle est la plus complète.

En 1912, dans la capitale a été créé le musée des beaux-arts Pouchkine, spécialisé en art européen et mondial. Chaque année y viennent environ un million de personnes.

La collection comprend 700 000 œuvres de différentes époques, en commençant par la période des civilisations archaïques et en finissant par le début du XXIe siècle. Les collections principales du musée présentent des tableaux d'impressionnistes français, des œuvres d'art de l’Égypte ancien et des chefs d’œuvre de vieux maîtres.

alt

Saint-Pétersbourg est célèbre en premier lieu pour l'Ermitage qui est un de dix musées les plus grands et les plus visités au monde. Il occupe cinq bâtiment, l'exposition est installée dans quatre cent salles, la collection comprend environ trois millions d’œuvres d'art et d'antiquités du monde entier. Au musée est présentée toute la rétrospective de l'art mondial: à partir de l'âge de la pierre jusqu'à la fin du XXe siècle.

Les visiteurs apprécient beaucoup la galerie des tableaux de «vieux maîtres», l'école florentine de la haute Renaissance, l'école bolonaise, les œuvres de Rubens et de Tiepolo, de Poussin et de van Dyck, de petits maîtres hollandais, ainsi que le classicisme français et le rococo. L'école espagnole et l'école anglaise sont largement présentées. Les joyaux de la collection sont les tableaux des vieux maîtres de l'école européenne: Léonard de Vinci (Madonna Benois), Giorgione (Judith), Le Corrège, Titien, Caravage, Rembrandt (Retour du fils prodigue), Gainsborough.

Un autre centre culturel de la capitale du nord: musée Russe. C'est le plus grand musée de l'art russe au monde, fondé au XIXe siècle. Les bâtiments où il est installé sont des monuments architecturaux des XVIII–XIX siècles: palais Michel, palais Stroganov, palais de Marbre et château Saint-Michel (château des Ingénieurs).

La collection est constituée d'objets et d'œuvres d'art du Palais d'Hiver, du palais de Gatchina et du palais Alexandre, de l'Ermitage et de l'Académie des beaux-arts, ainsi que de collections privées. La collection comprend environ 400 000 objets de musée. Elle couvre toutes les périodes historiques et toutes les tendances du développement de l'art russe des X–XXI siècles.

alt

Fondée au milieu du XIXe siècle par Pavel Tretiakov, entrepreneur et mécène, la galerie Tretiakov abrite de nos jours une des plus riches collection de l'art russe au monde

Articles

De Kaliningrad jusqu'à la Tchoukotka: les plus beaux endroits de la Russie

De Kaliningrad jusqu'à l'Extrême-Orient : dix mille kilomètres. Que visiter en chemin ? Voyons.

Moscou et Saint-Pétersbourg: deux capitales

Chaque année, des dizaines de millions de touristes visitent la Russie. Ces deux villes situées dans la partie européenne du pays rivalisent secrètement l'une avec l'autre pour le nom de la capitale russe.

Théâtre, opéra, livres : à la trace de l'héritage culturelle de la Russie

Notre pays a beaucoup contribué au développement de la culture mondiale. En voyageant à travers la Russie, vous aurez une occasion unique de prendre connaissance de l'héritage d'art national.

Anneau d'Or de Russie

L'Anneau d'Or est un itinéraire célèbre qui inclut les villes les plus anciennes de la Russie centrale.

De Kaliningrad jusqu'à la Tchoukotka: les plus beaux endroits de la Russie

De Kaliningrad jusqu'à l'Extrême-Orient : dix mille kilomètres. Que visiter en chemin ? Voyons.

Moscou et Saint-Pétersbourg: deux capitales

Chaque année, des dizaines de millions de touristes visitent la Russie. Ces deux villes situées dans la partie européenne du pays rivalisent secrètement l'une avec l'autre pour le nom de la capitale russe.

Théâtre, opéra, livres : à la trace de l'héritage culturelle de la Russie

Notre pays a beaucoup contribué au développement de la culture mondiale. En voyageant à travers la Russie, vous aurez une occasion unique de prendre connaissance de l'héritage d'art national.

Anneau d'Or de Russie

L'Anneau d'Or est un itinéraire célèbre qui inclut les villes les plus anciennes de la Russie centrale.

Plus d'Articles

Russia.Travel

Partir pour la Russie!