Goûter de la vie

Le tourisme ethnographique, événementiel, artisanal est tendance aujourd'hui

Le tourisme ethnographique, événementiel, artisanal est dans ses belles heures d'aujourd'hui et c'est assez évident. L'autre chose est écouter les explications du guide et d'observer les sites de l'extérieur. Et autre chose vivre la vie de ces personnes de ce qu'on veut connaître se rendant au voyage. Préparer leurs plats traditionnels, des décorations, de vaisselle, des vêtements par ses propres mains. C'est comme ça, à travers la vie quotidienne, l'accession aux coutumes et traditions, on peut comprendre le pays et les gens qui y habitent. Aujourd'hui, il y a un grand choix de ces circuits, et en voici les certains d'entre eux.

Tout est comme dans l'ancien temps

Récemment, les circuits offrant de se familiariser avec l'artisanat traditionnel, des recettes culinaires, et surtout, de devenir des participants aux cours de maître dans l'artisanat populaire sont très populaires.

Ceux qui veulent voir et essayer « tout et son contraire » devraient aller aux grands festivals ethnoculturels, par exemple, à l'exposition de l'artisanat populaire « Ladiya ». Elle se déroule deux fois par an à Moscou et rassemble les plus célèbres artisanats de Russie. Ce sont: la peinture de Khokhloma et Gorodets, la céramique de Gjel, le finift de Rostov, la dentelle de Vologda et d'Ielets, la sculpture du bois de Bogorodsky et de Belomorsk, les miniature laquée de Palekh, Fedoskino, Kholoui et Mstiora. Et on organise nécessairement des cours de maître.

Pendant le festival de la musique et de l'artisanat « Monde de la Sibérie » on peut également voir les artisans de différentes régions de la Russie qui ne manqueront pas de partager leurs compétences avec tout le monde, le festival se déroule à la mi-juillet dans le village de Chouchenski du kraï de Krasnoïarsk. Là pour la « Ville des artisans » (le territoire entièrement dédié à l'artisanat populaire) on alloue la grande surface où on peut observer la fabrication des produits de poterie traditionnelle, de tissu, de cuir, de métal, de bois, d'écorce de bouleau, d'os, des instruments de musique nationaux et des costumes des peuples de Sibérie, les acheter et même essayer de les fabriquer par eux-mêmes.

Mais si le temps le permet et vous voulez approfondir les détails, il ne faut pas de vous limiter par le festival de trois ou cinq jours avec un programme étendu, vous pouvez faire un tour dédié à une région ou un artisanat.

On peut aller au parc ethnique, par exemple, le parc de République de Komi. Selon les mots du personnel du parc ethnique et culturel finno-ougrien, l'un des plus populaires en Russie en 2017, le parc vous présentera discrètement les 24 peuples apparentés finno-ougriens et samoyèdes, principalement par la maîtrise pratique des qualifications et des coutumes traditionnelles. Dans le parc, les touristes peuvent participer aux rituels et apprendre beaucoup, par exemple, préparer des plats anciens, jouer et fabriquer les instruments nationaux, utiliser des herbes médicinales. On peut apprendre à fabriquer des poupées-amulettes et des produits traditionnels de lin.

Un autre circuit ethnique « Les perles de Touva » (plusieurs compagnies l'offre), il semblera exotique même pour les Russes, sans parler des étrangers. Les voyageurs iront non seulement aux endroits éloignés de la civilisation, verront la nature unique de Touva, ses temples bouddhistes et la légendaire Vallée des Rois, mais ils apprendront aussi ce que les habitants savent faire. Par exemple, faire le fromage traditionnel de Touva, préparer le thé à la manière des nomades (avec lait et sel), préparer la vodka laitière de Touva et même découper le mouton et cuire les plats de sa viande, comme les habitants de Touva. Les artisans locaux partageront des secrets de fabrication des tambours de chaman, des instruments nationaux et des bijoux. Bien sûr, ce ne sera pas une conversation théorique: vous pouvez tout faire de vos propres mains.

Tout au long de l'été, de début juin à fin août, on organise le grand projet « Les métiers qui revivent », supervisé par le Musée d'Architecture en bois « Malye Korely » d'oblast d'Arkhangelsk. La poterie, la sculpture et la peinture sur bois, le tissage, le tressage d'écorce de bouleau, le tricot par une aiguille, la peinture de Mezen, la fabrication de jouets en céramique, tout invité du musée peut le maîtriser sous la direction d'artisans.

Le complexe de musée « La village Tygydym » dans l'oblast de Yaroslavl offre un grand programme interactif appelé « Le secret du cheval de Tygydym ». D'ailleurs, ce programme de quêtes a été reconnu comme le meilleur événement pour enfants du pays en 2015. Pour savoir quel secret le cheval magique garde, les invités devront travailler dur : nourrir le cheval, atteler la télègue, battre le blé, chauffer un four et obtenir du miel, et aider avec le ménage aux habitants de village. Encore il faut apprendre à faire cuire des biscuits traditionnels — « alouettes » dans un poêle russe et faire un cheval d'argile de Yaroslavl — « tygydymcthik ».

L'un des parcs ethniques les plus populaires en Russie en 2017 a devenu le complexe de la « Horde d'Or » dans l'oblast d'Irkoutsk, il introduit les touristes à la culture et aux traditions du peuple bouriate. Ici vous pouvez non seulement aller aux expositions ou participer aux rituels et sports nationaux, mais aussi faire quelque chose de propres mains: mouler les plats nationaux: les buuz et les khouchouour, faire de la peinture sur bois, faire de l'artisanat dans le style traditionnel bouriate.

Et bien sûr, les cours de maître, liées aux métiers d'art traditionnel, se tiennent dans des endroits où ce métier est apparu. On peut aller dans l'oblast de Vologda où on peut apprendre l'art du tissage de la dentelle. Pour les secrets de différents types de peintures il faut aller à Gjel, Zhostovo, Palekh, Khokhloma, Prikamye ou Taguil. Et Serguiev Possad est le meilleur endroit pour apprendre la fabrication de matriochka. Quant aux jouets en argile exceptionnels, insensés de Dymkovo, ils ont été conservés dans leur forme originale et unique seulement dans l'oblast de Vyatka, dans le faubourg de Dymkovo. Donc, nous y allons.

L'un des parcs ethniques les plus populaires en Russie en 2017 a devenu le complexe de la « Horde d'Or » dans l'oblast d'Irkoutsk, il introduit les touristes à la culture et aux traditions du peuple bouriate.

Vivre à la village

Il y a une autre tendance : la connaissance récente des métiers traditionnels et des savoir-faire ne concerne qu'aux cours de maître et excursions, mais aussi à la « méthode d'immersion », lorsque les touristes s'installent pour longtemps, où les habitants honorent les traditions.

L'un des endroits les plus étonnants à cet égard est le musée en plein air, le complexe historique « Tonya Tetrina » dans l'oblast de Mourmansk. Ici, la vie de l'ancien village de Pomor est complètement recréée, des centaines d'expositions continuent à servir pour leur destination, et les invités habitent dans les bâtiments construits sur le modèle de vieilles huttes de pêche. Dans ce complexe, il n'y a pas d'électricité et internet, mais on peut apprendre à utiliser de vieux appareils de pêche, digérer le sel à la manière de XVe et XVIe siècles, saler du poisson, cuire la soupe de poisson selon les recettes traditionnelles et chauffer le sauna. Dans un tel environnement, on peut facilement apprendre l'histoire et maîtriser les artisanats et les métiers, car les touristes n'ont d'autre choix que de se les initier.

Dans l'établissement de « Tchadkovo » dans l'oblast de Novgorod, on a choisi la manière similaire, le type de la maîtrise les artisanats et les métiers par l'immersion dans la vie quotidienne. Néanmoins, les propriétaires de l'établissement n'ont pas si radicalement abandonné les bienfaits de la civilisation, et même plaisantent à ce sujet: « Si vous vous êtes déjà reposé dans des endroits où « tout est inclus », alors essayez-vous dans le tourisme villageois où « tout est exclus ». » En plus du repos dans une zone écologiquement propre, loin des grandes agglomérations sur des dizaines de kilomètres, les touristes peuvent vivre d'une vie paysanne: faire le ménage, participer aux cours de maître en tricot, filer de laine sur la broche, broder. Les enfants pourront d'apprendre à mouler la pâte, faire des poupées d'argile. Les invités de la ferme sont également attirés aux travaux saisonniers dans le rucher. Selon les auteurs du circuit, on peut ici apprendre les 18 métiers — le propriétaire a toujours quelque chose à faire

L'autre circuit d'immersion est « La visite au maître », dans le village de Petropavlovka, au sud du kraï de Krasnoïarsk. Ici la communauté « La ville du soleil » s'installe. Ses membres vivent de ce qu'ils font eux-mêmes, y compris les produits de l'artisanat traditionnel. Le circuit offre non seulement la connaissance avec la vie de la communauté, mais aussi des cours de maître de la poterie, la peinture, le tissage de la verge et des racines.

En bref, ceux qui veulent non seulement regarder, mais aussi obtenir de nouvelles impressions sur le voyage, goûter la vie et la toucher, il y a beaucoup de choix. L'essentiel n'est pas de retarder avec le choix: l'été bat déjà son plein.

Si vous vous êtes déjà reposé dans des endroits où «tout est inclus», alors essayez-vous dans le tourisme villageois où «tout est exclus».

Articles

« Le collier d'argent de Russie » : un voyage incroyable à travers le nord russe

« Le collier d'argent de Russie » peut être appelé un analogue de la célèbre circuit touristique « L'anneau d'or », c'est tous ses points sont dans le nord-ouest du pays.

Russie musicale : les 10 festivals les plus intéressants de l'été de 2018

La route, la musique, les aventures, les dizaines de nouvelles connaissances et l'été.

Arctique russe : un voyage de rêve

Le Passage du Nord-Est est la route la plus courte entre la partie européenne de la Russie et l'Extrême-Orient.

Russie en tant que centre d'art contemporain

Les artistes russes sont connus dans le monde entier - y compris en tant que les fondateurs de l'art moderne.

Cuisine russe non-banale

Beaucoup croient que la cuisine russe est la vodka et les blinis, le caviar et les pirojki, les pelmeni et le bortsch.

Les meilleurs endroits en Russie pour les loisirs par une grande compagnie

Pour avoir les impressions inoubliables de voyage en Russie, il est préférable d'aller par une grande compagnie.

« Le collier d'argent de Russie » : un voyage incroyable à travers le nord russe

« Le collier d'argent de Russie » peut être appelé un analogue de la célèbre circuit touristique « L'anneau d'or », c'est tous ses points sont dans le nord-ouest du pays.

Russie musicale : les 10 festivals les plus intéressants de l'été de 2018

La route, la musique, les aventures, les dizaines de nouvelles connaissances et l'été.

Arctique russe : un voyage de rêve

Le Passage du Nord-Est est la route la plus courte entre la partie européenne de la Russie et l'Extrême-Orient.

Russie en tant que centre d'art contemporain

Les artistes russes sont connus dans le monde entier - y compris en tant que les fondateurs de l'art moderne.

Cuisine russe non-banale

Beaucoup croient que la cuisine russe est la vodka et les blinis, le caviar et les pirojki, les pelmeni et le bortsch.

Les meilleurs endroits en Russie pour les loisirs par une grande compagnie

Pour avoir les impressions inoubliables de voyage en Russie, il est préférable d'aller par une grande compagnie.

Plus d'Articles

Russia.Travel

Partir pour la Russie!